La beauté de l’exclusion ?

Je l’avais repéré hier soir. Nous fêtions le prix du roman gay que mon ami Stéphane Maton Van a remporté pour sa nouvelle « Falciato » (disponible aux éditions Lamiroy). Pour l’occasion, Miss Bear était de sortie et nous buvions allègrement nos verres en terrasse du Baroque. Il ne faisait pas chaud. À la nuit tombée, çaLire la suite « La beauté de l’exclusion ? »

La fin des conneries

Sortir tous les week-ends en club, gober des ecstas par poignées, se laisser aller au rythme de la house, sniffer de la coke en after, baiser à la première montée en choppant le premier venu, se lancer dans des marathons orgiaques parfois au milieu de la piste de danse… Cela a fait partie de maLire la suite « La fin des conneries »

Souvenirs d’un vendredi 13

C’était un vendredi 13 qui prêtait à sourire comme chaque journée du même genre. Intérieurement, je riais des superstitions que je pouvais lire ça et là. Aucune explication rationnelle ancrée dans la réalité n’avait jamais prouvé quoi que ce soit affirmant qu’il s’agissait d’une journée de malheur. En fin d’après midi, nous nous étions rendusLire la suite « Souvenirs d’un vendredi 13 »

Missed Mrs, Miss and wine

Voilà deux semaines que je n’ai pas publié de billet. Non pas par manque d’envie, mais parce que la nuit qui a suivi la signature de mes livres à Paris, j’ai fait une mauvaise chute : poignet gauche cassé et entorse à la cheville droite. Plusieurs jours à maudire les évènements, à supporter la douleur, etLire la suite « Missed Mrs, Miss and wine »

L’explosion des secrets – Quelques extraits

Ce vendredi 17 septembre, sortira mon second roman « L’explosion des secrets » aux Editions de la Trémie. Ce livre relate les aventures d’Arnaud et de sa bande d’amis. Arnaud était déjà le personnage central dans l’instant X (précédemment publié sous le titre « Insère-toi »). J’ai aimé le faire vieillir et lui donner une nouvelle forme de maturité.Lire la suite « L’explosion des secrets – Quelques extraits »

J-8 du lancement de ma première collection !

Les jours passent, les journées de travail sont chargées, et pourtant, je suis assez fier. Jusque là, je remercie Mickaël Burdin et King’s Queer, d’avoir été assez fous de me faire confiance, et de me suivre dans cette aventure qu’est la création de ma société : Les éditions de la trémie. Dans pile huit jours,Lire la suite « J-8 du lancement de ma première collection ! »

« L’instant X », reflet d’une époque

On a tous entendu « L’instant X » de Mylène Farmer, à l’aube du nouveau millénaire, et les paroles sont restées gravées en ma mémoire, comme cette introduction qui se répète : « Bloody lundiMais qu’est-ce-qui nous englue la planèteEt embrume ma comète, c’estLa loi des sériesLe Styx des ennuis s’amoncelleJ’ai un teint de poubelle, maisC’est l’instant XQu’on attendLire la suite « « L’instant X », reflet d’une époque »

Les Jacqueries : de belles rencontres en perspective !

Ma fierté de « jeune Éditeur » réside aussi dans le plaisir des rencontres, des découvertes. Si certes, j’aime travailler seul, à mon domicile, la plupart du temps, ce sont les autres qui, sur le plan humain nous apporte le plus. Me plonger dans les textes de Mickaël Burdin et ceux de King’s Queer m’ont permis d’excellentsLire la suite « Les Jacqueries : de belles rencontres en perspective ! »

De la pile à lire aux avant premières !

Ma pile à lire ne désemplit pas, et j’y ajoute sans cesse de nouveaux livres qui captent mon attention chez les libraires ou sur les réseaux sociaux. J’aurais le temps, plus tard, de partager mon ressenti au sujet de ces lectures, mais pour l’heure, je croule sous le travail et les ultimes relectures des ouvragesLire la suite « De la pile à lire aux avant premières ! »

Vous prendrez bien une ligne de « Chems » ?

Chems est le septième roman de Johann Zarca, paru aux éditions Grasset. Le livre est aussi noir que sa couverture. Si vous cherchez de la guimauve, vous n’en trouverez pas une once dans ce texte.  Il se lit d’une traite, s’ingère aussi facilement qu’une ligne de 3MMC, et sa descente en sera tout aussi violente. LeLire la suite « Vous prendrez bien une ligne de « Chems » ? »